IMG_8206.jpg

Miren de Lorgeril - AOC Cabardès

Maison indépendante et familiale créée en 1620, la Maison Lorgeril est propriétaire de domaines que le Grand Sud de la France, entre Rhône et Pyrénées. Nicolas de Lorgeril, Xème génération d’une même famille de vignerons, et son épouse Miren de Saint Chamas, ont depuis 1987 développé leur ­enracinement au-delà du château de Pennautier, berceau historique familial.

Ils ont sélectionné avec passion les plus beaux terroirs du Languedoc et du Roussillon (calcaires, schistes noirs ou bruns, gneiss, grès) situés à des altitudes comprises entre 200 et 400m, c’est-à-dire là où la fraîcheur nocturne vient tempérer les ardeurs du soleil méditerranéen, permettant une maturation lente des raisins et l’élégance des arômes. Ils sont aujourd’hui installés sur 6 domaines, 9 appellations d’Origine, 3 vins de pays, avec 14 cépages sur 350 hectares de vignes. Les domaines ont reçu le label « haute valeur environnementale ».

 

 

 
Les vignes de Coussin sur fond de Sainte Victoire (2).jpg
292_14_0.jpg

Famille Sumeire - AOP Côtes de Provence

Les plus anciennes traces de la famille Sumeire se trouvent à Trets, en Provence, et datent de 1238. Après huit générations de vignerons ­passionnés, Olivier Sumeire et sa sœur Sophie Denante reprenent les rênes du domaine familial de 300 hectares de Côtes de Provence. Face à la montagne Sainte Victoire, se trouve Château Coussin, à Trets, acquis en 1903 par ­Jean-Baptiste ­Gautier, trisaïeul d’Olivier et Sophie, et en plein cœur du terroir Pierrefeu, se situe Château l’Afrique, à Cuers, entré dans la famille en 1953 (acquis par Gabriel Sumeire, leur arrière grand-père).

Olivier et Sophie ont à cœur de perpétuer les traditions de leurs ancêtres ; ainsi la viticulture traditionnelle depuis toujours, est aujourd’hui raisonnée, dans un souci constant de préserver ­l’environnement et de produire des rosés, blancs et rouges exprimant au mieux les magnifiques terroirs dont ils sont issus. Les vins Sumeire, grâce à leur qualité, sont régulièrement cités dans les guides, magazines et concours nationaux et ­internationaux.

 

 

 
REPORTAGE 2013 JULIE REY HD CH VILLEMAURINE (9).jpg
_MG_3547.jpg

Patrick Hospital - AOC Bordeaux Supérieur

Le château Vircoulon est une propriété familiale depuis quatre générations. Dès 1800, Joël Bedey achète et s’installe sur une petite propriété de 4 ha dont 1.5 ha de vignes. Joseph (le grand-père de Patrick) prend la succession, puis sa fille, Clotilde (la mère de Patrick).

En 1968, ils acquièrent dix hectares ­supplémentaires dont 5.5 ha de vignes. La récolte est amenée en cave coopérative. A l’origine tournée vers la ­polyculture, Patrick Hospital en reprenant la ­propriété en1983, en fait une ­exploitation entièrement viticole et ­développe considérablement le vignoble avec plus de 27ha de vignes dont 5ha en blanc en proposant des vins respectueux de l’appellation Bordeaux.

 

 

 
REPORTAGE 2013 JULIE REY HD CH VILLEMAURINE (3).jpg
RIFFAUD GRAND MEDOC.jpg

Jean Riffaud - AOC  Haut-Médoc

Les origines du Château Grand Médoc remontent au XVIIème siècle. Les premières vignes auraient été plantées autour de 1616. Après avoir appartenu à de grandes familles de la noblesse et avoir connu une brillante période de prospérité et de renommée au XIXème siècle, le ­château est racheté en 1959 par Denise et Paul Riffaud, les parents des ­actuels propriétaires. Le domaine est alors à l’abandon, tombé dans une grande période d’oubli.

Depuis maintenant plus de 50 ans, la famille Riffaud toute entière a consacré son temps, ses efforts et surtout sa passion inébranlable, pour faire renaître puis protéger le domaine. Paul et son fils Jean ont d’abord replanté le vignoble. C’est aujourd’hui Jean et son épouse, Marie-José, qui gèrent le domaine. Frédéric, le fils aîné, occupe les fonctions de Maître de chai, Vincent, le cadet, a en charge le matériel et l’entretien des bâtiments et Jean-Baptiste, le benjamin, prend soin du vignoble familial.